mai 17, 2007

Shadrack a son permis !

Posted in permis, rwanda, shadrack, transport à 4:11 par Guillaume

Shadrack a passé son permis, catégorie B !

Tout le monde se souvient bien sûr de Shadrack. Gardien à Isano. Il m’appelait Papa, Nous passions de longues soirées à causer dans un mélange de quelques mots de français, et de mes faibles notions de Kinyarwanda. J’avais financé une bonne partie de ses cours de conduite.

Hier, petit message sur Skype (merveille de la technologie moderne). Uzziel m’annonce que Shadrack a passé son permis.

Félicitations Shadrack, et bonne chance dans ta recherche d’un job de chauffeur !

octobre 12, 2006

J’ai (encore) raté mon permis

Posted in transport à 3:47 par Guillaume

Vous allez bien finir par etre au courant et vous allez bien finir par vous ficher de ma gueule, donc : autant que l’info vienne de moi. J’ai encore raté mon permis.

J’ai déjà passé un pas en avant. J’ai réussi la théorie (examen épique, plus de 1000 personnes dans le stade de Nyamirambo, des heures d’attente, …). J’ai pris du retard dans les cours pratiques, et dernier moment, je pars avec Emmanuel et sa maman (en visite au Rwanda) pour Nyagatare où il y a une séance permis de conduire mardi dernier.

Je passe sur les détails de comment s’inscrire à l’examen.

3 heures de voiture pour aller jusqu’à Nyatare. On nous avait promis que l’examen commençait à 9h30. Raté, il s’agissait de l’examen théorique, et encore, il a eu 2 bonnes heures de retard. Il nous a fallu attendre jusqu’à 15h. Vers 14h, la police arrive, pose les cones pour la première épreuve : la marche arrière. Le parcours est mesuré au centimètre près. On se met dans la file avec notre voiture de location. Je réussi la marche arrière, sans regarder dans les rétros, sans m’arreter, bref c’est bon. Applaudissements de la foule en délire (et non, je n’exagère pas, un muzungu qui passe son permis, ça impressionne). Malheureusement, Emmanuel effleure un des cones, c’est fini pour lui.

De nouveau, l’attente. Entre 200 et 300 personnes passent l’examen. C’est long, c’est très long. On se demande si cela va finir avant la nuit. Je me renseigne : il parait qu’il va falloir revenir demain pour la suite. C’était pas prévu au programme, et moi je dois bosser un peu demain. On s’arrange : test de parking spécial pour moi.

17h. Le chef de la police (2 étoiles sur l’épaule) mesure la voiture ajout 20 cm devant et 20 derrière et pose les plots pour faire la place de park. Je me plante lamentablement sous les yeux de la foule un peu calmée par les heures d’attente. Le policier s’excuse, mais c’est bien de ma faute. Je n’ai pas révisé les parkings du tout.

On dit au revoir et on rentre.

Voilà, une raison de plus pour vous de rigoler. Mon permis … peut-etre que je l’aurrai un autre jour, dans un autre pays …

octobre 11, 2006

Visite chez Shadrack

Posted in campagne, gikongoro, rwanda, shadrack, transport, visite à 11:57 par Guillaume

Shadrack et familleShadrack (voir articles précédant) voulais m’inviter chez lui, rendre visite à sa famille. On trouve enfin une date, j’emprunte la voiture de Lucette (enfin, c’est aussi un peu la mienne), je trouve un chauffeur (et oui, toujours pas de permis – plus sous peu). De son coté, Shadrack trouve aussi un chauffeur (qui fait un peu peur tellement il roule à droite). Départ.

Bonne route jusqu’à Gitarama, puis on part sur la droite sur la piste. En tout : 1 h de route, 2 h de piste et 20 minutes à pieds. Je n’ai jamais été dans un endroit aussi reculé du Rwanda. Chadrack prend le volant pour arriver : la classe ! Tout le village est là pour nous accueillir. Ils ne doivent pas souvent voir des blancs dans la région.

Un peu de marche jusqu’à la maison, et toute la famille nous attend.Un autre monde. A Kigali, Shadrack est garde dans l’auberge où j’habite. Pas vraiment un boulot haut de gamme. Ici, il est le prince de retour de la ville. C’est lui qui avec son salaire de moins de 50 francs suisse par mois fait vivre toute sa famille (et c’est une famille à l’africaine !).

On nous offre fanta et Mutzig (bière rwandaise) on prend des photos en nombre. Tout le monde sourit. On repart. 6 h de voiture pour passer 2 h avec la famille de Shadrack. L’investissement en vaut la peine, aucun doute !

septembre 11, 2006

Motos, suite et fin

Posted in kigali, moto, rwanda, transport à 8:06 par Guillaume

Officiellement, les motos étaient autorizées depuis lundi passé. En vrai, il fallait 3 papiers différents, de 3 administration différentes : la croix et la bannière. A partir de jeudi passé, on recommençait à voir des motos en ville. Aujourd’hui, la situation est presque à nouveau normale. Youhouhou !

août 29, 2006

Les motos

Posted in kigali, moto, rwanda, taxi, transport à 5:43 par Guillaume

Suite à une demande générale, voici des nouvelles de l’état des transports commun individuels (aussi appelés motos) à Kigali :

A mon grand étonnement (je n’y croyais qu’à moitié), il n’y a plus de motos en centre ville, ni sur aucune des routes principales de Kigali depuis lundi passé. Les routes secondaires sont encore autorisées, mais ça me fait une belle jambe : ni ma maison, ni mon bureau ne sont sur le chemin de ces quelques motos survivantes.

bref, la circulation devient plus difficile, mon budget transport explose d’autant plus que les taxis voiture en ont profité pour augmenter leur prix.

août 20, 2006

La fin des Motos

Posted in kigali, moto, rwanda, taxi, transport à 2:30 par Guillaume

Mon dernier post date d’il y a un peu trop longtemps … mais heureusement, un événement catastrophique, d’une ampleur incroyable et au répercussion encore non mesurées vient de se produire. Il mérite sans aucun doute un post sur mon blog.

La fin des motos-taxis à Kigali ! Je n’y croyait pas non plus, mais cela semble se confirmer : dès demain (lundi) plus de motos-taxis à Kigali. Les raisons sont obscures. J’en ai entendu plusieurs :

  • la voiture de Kagame (le président) aurait eu plusieurs accident avec des motards, il faut que cela cesse
  • il y a eu plusieurs aggression / vol à la tire par des motards
  • un entrepreneur possédant plusieurs bus et ayant des contacts bien placés trouve que les motos lui font trop de concurrence

Les causes importent peu. Les conséquences sont terribles ! Du côté de mon égoïste personne, je suis bien embêté, la moto étant mon moyen de transport favoris. Le taxi voiture étant bien plus cher, et le bus bien moins confortable, sans parler des arrêts qui ne correspondent jamais à ce qui serait pratique. Du côté des motards, la situation est bien pire. D’ici demain, il y aurra quelques milliers de chaumeurs de plus à Kigali. La plupart étant des militaires démobilisés, dans quel domaine iront-ils se reconvertir … ? La situation ne s’améliore donc pas pour tous les débrouillards qui avaient, malgré les difficultés, réussi à trouver un petit job comme chauffeur …

Pour tout vous dire, suite à cette anonce, j’ai entendu bien des gens dire du mal du gouvernement pour la première fois. C’est dire l’importance des motos à Kigali …