octobre 11, 2006

Visite chez Shadrack

Posted in campagne, gikongoro, rwanda, shadrack, transport, visite à 11:57 par Guillaume

Shadrack et familleShadrack (voir articles précédant) voulais m’inviter chez lui, rendre visite à sa famille. On trouve enfin une date, j’emprunte la voiture de Lucette (enfin, c’est aussi un peu la mienne), je trouve un chauffeur (et oui, toujours pas de permis – plus sous peu). De son coté, Shadrack trouve aussi un chauffeur (qui fait un peu peur tellement il roule à droite). Départ.

Bonne route jusqu’à Gitarama, puis on part sur la droite sur la piste. En tout : 1 h de route, 2 h de piste et 20 minutes à pieds. Je n’ai jamais été dans un endroit aussi reculé du Rwanda. Chadrack prend le volant pour arriver : la classe ! Tout le village est là pour nous accueillir. Ils ne doivent pas souvent voir des blancs dans la région.

Un peu de marche jusqu’à la maison, et toute la famille nous attend.Un autre monde. A Kigali, Shadrack est garde dans l’auberge où j’habite. Pas vraiment un boulot haut de gamme. Ici, il est le prince de retour de la ville. C’est lui qui avec son salaire de moins de 50 francs suisse par mois fait vivre toute sa famille (et c’est une famille à l’africaine !).

On nous offre fanta et Mutzig (bière rwandaise) on prend des photos en nombre. Tout le monde sourit. On repart. 6 h de voiture pour passer 2 h avec la famille de Shadrack. L’investissement en vaut la peine, aucun doute !

juillet 9, 2006

Excursion à Nyakabanda

Posted in campagne, nyakabanda, rwanda, voyage à 10:14 par Guillaume

Toujours pour ses recherches, Emmanuel part pour l’ancienne commune de Nyakabanda, histoire de vérifier si il y reste des archives. Emmanuel n’a pas de permis, mais une voiture. Elena vient d’arriver au Rwanda pour me rendre visite, elle n’a pas de voiture, mais un permis. Donc départ de bon matin (pas trop tôt quand même) pour 2 petites heures de routes, dont 25 KM de piste. 4 heures plus tard, après avoir passé Gitarama, demandé notre chemin quelques fois, ne pas s’être perdu et avoir avalé des kilos de poussière, arrivée à Nyakabanda. Pour Elena, le dépaysement est rapide : on est dans la vraie campagne rwandaise ! 50 enfants autours de la voiture, tout étonnés de nous entendre dire quelques mots en Kinyarwanda. Emmanuel plonge dans les archives, je vais boire un fanta avec Elena, les enfants nous laissent un peu tranquille … vu le temps que l’on a mis pour venir, il va falloir partir pas trop tard. Juste le temps d’avaler quelques avocats (les avocats rwandais sont les meilleurs du monde) et départ.

Emmanuel prend le volant pour le bout de piste et fait des miracles (45 minutes au lieu de 2h). On évitera pas une rentrée de nuit sur les routes de en zig-zag. Arrivée sain et sauf  Kigali, bien plus tard, rouges de poussière. Celle qui a le plus souffert, c’est la voiture … le car-wash s’impose …