mars 17, 2006

Shadrack

Posted in rwanda, shadrack à 10:01 par Guillaume

Comme promis, voilà quelques mots sur Shadrak.

Shadrak travaille à Isano, ne parle pas un mot de français (enfin, autant que moi de kinyiarwanda) et passe pas mal de temps chez moi. Depuis que je suis ici, il m’a écrit quelques lettres que voici …

—–

Kigali, 12/12/2005

Cher Guyaume,

Grand bonjour ! J’ai l’honneur de m’adresser auprès de votre haute personnalité pour vous souhaite une meilleure voeux de Noël et du nouvel an et en vous saluant avec une grande plaisir.

En effet Monsieur Guyaume, je n’ai pas eu la chance d’étudier les écoles secondaire, c’est pour cette raison que je ne parle pas le français ni l’anglais sauf kinyarwanda que je connais. à 13 ans c’est là que mes parents sont déjà mort, mais j’ai mes petits frères que je garde à la maison, voilà ce qui m’a poussé de ne pas étudier

Seulement, je voudrais rencontre avec vous d’une manière particulière, malheureusement que je ne peux pas m’exprimer sauf que j’ai un ami qui peux m’aider pour écrire même.

Comme contacte, vous pouvez m’écrire une petite letre pour que mon ami puisse m’aide.

Du reste, je profite encore de vous souhaite une meilleure voeux de Noël de du nouvel an.

Que Dieu soit avec vous.

Schadrak

—–

Gikondo / Kigaly cyty, Rwanda January 16th 2006

Cher parent Guyaume,

Je suis très content de prendre mon stylon pour vous écrire cette munime lettre en vue de vous saluer et de vous souhaiter encore un nouvel an.

En effet monsieur Guyaume, je me suis décide de suivre les cours de technicien-chauffeur c’est pour dire donc être chauffeur en général et je voudrais un permis de conduire. J’ai un ambition de vous demander s’il y a les moyens que vous pouvez m’aider pour payer le minervale parce que ce mon travail ne suffie pas sans d’autres connaissances, pour que je n’ai pas autres parents sauf vous. Si ça peux les cours vont commencer ce vendre.

D’une réponse, écrite, j’attends votre réponse mes parents, que votre réponse me comblera la joie,

Schadrack

—–

Rotoki unit, Kigarama sector, Gikondo, 1st February 2006

Cher parent,

J’ai l’honneur de vouloir et de venir devant vous pour vous saluer et enfin pour vous dire les nouvelles.

En effet, je voudrais vous dire que ce vendre j’irai à la maison pour rendre visité mes petits frères cous connaissez qu’en tant que mon papa je peux pas partir sans vous dire là où je vais. mais j’avais un ambition de vous demande votre photo pour montre mes petits frères et ma famille que j’ai le papa de Nationalité Suisse qui m’a aidé et qui continue également pour préparer ma future vie. C’est pour ce moment alors que je voudrais votre photo bien sûre pour allet la montrent.

C’est pour cela que je viendrai ce Dimanche ainsi mon Cousin vous salue grandements (Qui restons ensemble à la maison)

Que la paix de Dieu soit avec vous.

Nshimyimana Schadrack

Publicités

mars 16, 2006

Encore un coup de gueule

Posted in eau, problème, rwanda, téléphone à 5:06 par Guillaume

Juste un tout petit mot et quelques nouvelles :

Depuis samedi, plus d’eau à Isano (on est jeudi). Shadrak (plus sur le personnage sous peu) m’amène 2 jerrycan de temps en temps, mais j’avoue que l’eau courante me manque. Même si d’habitude la douche manque un peu de débit par rapport à la Suisse. La vaisselle et la lessive sont bien moins amusante avec juste un jerrycan …

Côté internet, ça fonctionne bien, et le téléphone de Lucette a même été rétabli (après 3 passages chez Terracom, et un nombre de coups de téléphone – sur qui ? – impressionnant). Sauf que … elle peut bien appeller, mais pas être appelée. Petit problème technique m’a dit Terracom.

Côté météo, il pleut presque tous les jours (pas beaucoup), ce qui me fait une belle jambe vu que chez moi j’ai toujours pas d’eau. Je vois arriver le moment ou je vais prendre ma douche à l’Evian …

Côté blog : un petit calme plat dans vos réponses (Merci Papa de quand même mettre un mot). Pour ceux que le côté public effraie : Guillaume.Lederrey@Gmail.com

Pour mon Papa et ma Maman : plein de gens vous attendes et seront content de vous voir ! (moi y commpris, bien sûr)

mars 12, 2006

Pérégrination pour une connection internet

Posted in internet, problème, rwanda à 12:57 par Guillaume

Après quelques mois à squatter au Novotel chaque fois que je dois téléchargé un driver pour une imprimante ou un scanner (5h pour récupérer un fichier corompu !) j’ai décidé d’investir dans une connection internet « haut-débit ». J’avoue, c’est aussi un luxe qui me permet de rester à la page au niveau technique … un petit confort d’informaticien dépendant.

Bref, il y 2 solutions pour avoir une grosse connection internet à Kigali.

  1. connection wireless
  2. connection ADSL

L’ADSL n’est disponible qu’à Kiyovu (quartier riche de Kigali) donc exit. La solution wireless est intéressante : Terracom vient poser une antenne sur la maison et installer une prise internet / téléphone dans le salon. Ca à l’air pas mal, c’est plus simple que de tirer des lignes téléphoniques, je vais me renseigner.

Après quelques efforts, je trouve le bon bureau. Prix exhorbitant, mais bon … il me manque l’autorisation de la gérante d’Isano. Continuons les recherches : en fait, l’autorisation passe par le président de l’EPR (comme toute décision d’ailleurs). Une fois tout cela réuni, je signe un papier chez Terracom comme quoi je suis intéressé à une connection internet, je crois être au bout de mes peines …

Raté, quelques jours plus tard je repasse chez terracom pour voir où tout cela en est : pas possible d’installer une antenne, il y a trop d’arbres autours de la maison, pas de ligne de vue jusqu’à l’antenne de distribution Terracom.

Pas question de se décourager pour si peu … Lucette me propose de mettre l’ADSL chez elle. J’ai toujours les clés et c’est juste à côté des bureaux de l’EPR. En plus, l’ADSL est bien moins cher (et soi disant de meilleure qualité) que les connection wireless. Les techniciens viennent vérifier la ligne, c’est bon, il ne me reste plus qu’à signer le contrat définitif et à payer.

Retour au bureau de Terracom, pour apprendre que les contrats ne se signent pas là, mais à l’autre bout de la ville dans les autres bureaux … pas grave, c’est pas si loin que ça. Départ pour les autres bureaux, discussion parce que je ne reste plus que 8 mois ici (le contrat standard est pour 2 ans), finalement, je parviens à signer. Encore faut-il payer ! Heureusement, on me dit que je peux payer sans problème avec ma carte Visa … mais dans l’autre bureau (celui dont je viens). Re-départ. Arrivé là-bas, pas de chance, grand sourrire étonné de la demoiselle de l’accueil : « Mais c’est une carte visa internationale ! On n’accepte que les cartes rwandaise ! ». Grrr … Il faut donc que je passe à la banque (heureusement dans le même immeuble) pour verser les sous directement sur le compte de Terracom. Sauf que … la BCDI n’accepte pas les carte visa du tout (le comble pour une banque). Re-re-départ pour la BK (Banque de Kigali). 20 minutes de queue plus tard j’ai les sous, mais pas possible de les verser directement sur le compte. Retour à la BCDI, 35 minutes de queue (vive l’iPod et la musique !).

En gros, il m’a fallut 4h pour faire un payement …

La connection fonctionne, sauf que du coup le téléphone ne fonctionne plus depuis 4 jours. Lucette va commencer à m’en vouloir … Néhémie (un ami qui travaille chez Terracom, à la droite de Lucette sur la photo) est sur le coup. Peut-être que tout rentrera dans l’ordre sous peu … qui sait …
.
En attendant, j’ai de quoi utiliser Skype (note pour mon Papa et ma Maman : demandez des conseils à Frédéric – ou un autre informaticien – pour installer ça).

mars 6, 2006

Photos de Kigali

Posted in kigali, photo, rwanda à 1:11 par Guillaume

Me voilà coincé au Novotel pour quelques heures, histoire de télécharger les drivers pour un scanner … 70Mo à télécharger, soit environ 3h depuis ici. Bref, cela me donne le temps de fouiner un peu sur le net, et grâce à Technorati je trouve quelques photos de Kigali.

La cabine téléphonique est une spécialité locale. Alors que chez nous, il devient de plus en plus difficile de trouver une cabine pour les irréductibles n’ayant pas encore de téléphone portable, ici on en trouve à tous les coins de rue, dans toutes les boutiques, …

Le principe est simple. Un téléphone mobile, mais qui ressemble à un vrai téléphone fixe (je devrais en ramener un, ça fait frime de se prommener avec dans la rue à Lausanne). On peut précharger le montant qu’on ne veut pas dépasser. On passe son coup de fil et on paie le montant effectivement dépensé. Bref, rien de très spécial, mais la photo est belle et c’est vraiment ce que je vois tous les jours !